L’HABITAT INTERGÉNÉRATIONNEL A L’ÉPREUVE DU TEMPS ET DES SPATIALITÉS

A l’occasion de travaux sur l’habitat intergénérationnel à caractère social, l’analyse des représentations du quartier, la confrontation des spatialités et des temporalités des générations en présence montrent que, même en déployant outils et modalités de rencontre, le lien intergénérationnel est difficile à faire vivre entre jeunes actifs et personnes âgées. Lire l’article de Sylvie Coupleux, Sylvie Delmer, Corinne Luxembourg, Laurène Wiesztort. 

Méthodologie et premiers résultats des entretiens sur le quartier universitaire d’Arras : Que nous apprennent les cartes mentales et les itinéraires ?

La carte mentale est un outil de collecte de données utilisé dans le domaine de la géographie et de l’urbanisme. Dans le cadre des travaux du programme de recherche QuaMoTer, cet outil a été utilisé afin d’explorer les représentations des résidents sur la ville d’Arras. Sept étudiants ont été interrogés afin de connaitre leur perception et représentation du quartier universitaire et leurs habitudes relatives à l’espace. Ces entretiens avaient pour but d’établir une méthodologie permettant de répondre aux objectifs de recherche du programme QuaMoTer, s’intéressant au territoire vécu par les individus pour mieux comprendre les pratiques de l’espace dans la ville d’Arras. Lire l’article.

Mots-clés :   Carte mentale, campus, étudiants, représentations spatiales.

Dorval – Étienne, étudiant à la maîtrise en travail social, Université Laval- Canada, etienne.dorval.1@ulaval.ca

Raymond – Émilie, Professeure, École de travail social et de criminologie .

DISCRIMINATIONS DES FEMMES DANS LA VILLE

Dans cet article il s’agira de restituer quelques grands résultats d’une enquête sur les déplacements des femmes dans une grande ville de province. Cette enquête, qui s’est déployée autour d’une triple méthode (qualitative par focus-groupes, quantitative avec plus de 5 200 réponses, et observationnelle) permet de traduire de façon chiffrée le sentiment et les expériences des discriminations vécues par les femmes dans la ville. Mais ces résultats traduisent également, la variété des situations en fonction des caractéristiques des personnes, et la multiplicité des modes de gestion de la discrimination, de son risque, de sa potentialité même. Lire l’article

Mots clés : genre, ville, discriminations

ALESSANDRIN Arnaud, Sociologue, chercheur associé au Centre Emile Durkheim, Université de Bordeaux, France.